etablissement

CEFA, l'école de la gestion durable de la filière forêt-bois

103 avenue de Rochemaure -

26200 MONTELIMAR

Contact : Aurélien Chezeau

Contacter
l'établissement
Restauration :
Hébergement:

présentation

De la 4ème à la Licence Pro, les métiers « grandeur nature » de la filière forêt-bois


Le CEFA forme depuis plus de 50 ans aux métiers des chantiers forestiers, de la gestion forestière, et plus récemment, au commerce du bois ainsi qu’à la construction bois. En formation scolaire, en apprentissage et en formation continue, le centre propose dès la 4ème un enseignement basé sur le concret, qui permet le développement personnel dans un milieu porté par les valeurs du respect de la biodiversité et par la passion pour le bois, seule matière première renouvelable stockant le CO2. Forte de ses liens avec l’ensemble des acteurs de la filière, l’établissement met un point d’honneur à travailler en partenariat avec les professionnels et c’est grâce à cela que la Licence Professionnelle Espaces Naturels : gestion et commercialisation des produits de la filière forestière, voit ses étudiants tous embauchés dans les deux mois suivant l’obtention du diplôme.


L’école de la gestion durable de l’environnement


Parce que la forêt est une chance extraordinaire autant pour l’avenir écologique que socio-économique de la planète, le CEFA est historiquement au cœur de l’action de promotion du développement durable. Il s’engage depuis plus de vingt ans dans des actions solidaires avec des pays comme le Burkina Faso, sa forêt pédagogique de 80 hectares est éco-certifiée PEFC, sa pépinière expérimentale est agréée par l’Europe. Récemment, l’école a mis en place 700 m2 de panneaux photovoltaïques sur ses nouveaux locaux. Le CEFA s’engage à financer la plantation de 8000 arbres par an pour réduire l’impact environnemental qu’engendre sa consommation énergétique de fonctionnement émettant des gaz à effet de serre et participant au réchauffement climatique. Le CEFA est « compensé carbone volontaire ».


Apprenons à répondre à nos besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs

 

localisation